Aides, Amnesty et Human Rights Watch demandent la libération des neuf homosexuels

Elles soulignent que l’homosexualité des condamnés n’est pas avérée et craignent des répercussions dans la prévention du VIH/sida.

Amnesty International (AI), Aides et Human Rights Watch (HRW) demandent « la libération immédiate » des neuf homosexuels condamnés à huit ans de prison le 6 janvier à Dakar pour « comportement impudique et contre-nature et association de malfaiteurs ». Selon les trois organisations, l’homosexualité des accusés n’est pas prouvée, mais présumée. Un discours qui diffère de celui de certains médias sénégalais, qui parlent notamment de flagrant délit et de saisie de photos compromettantes. La plupart des condamnés -dont deux seraient séropositifs- sont des acteurs de la lutte contre le sida auprès des hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH), dont Diadji Diouf, secrétaire exécutif d’Aides Sénégal. AI, Aides et HRW craignent donc des conséquences néfastes quant à la prévention contre le virus chez les HSH. Aides, qui a cosigné la version française du communiqué d’AI, est particulièrement en colère[–end–]: « Dans un courrier adressé à Mmes Roselyne Bachelot, Rama Yade, et Carla Bruni-Sarkozy, Aides appelle les autorités françaises à réagir contre cette atteinte aux droits humains, en violation des normes internationale ».L’association française de lutte contre le sida a aussi lancé « une pétition demandant la libération immédiate des 9 condamnés, la protection des acteurs de lutte contre le sida au Sénégal, et la suppression de l’article 319:3 du code pénal sénégalais », qui condamne les relations homosexuelles. Et de fustiger « l’hypocrisie des autorités sénégalaises qui accueillent des conférences internationales sur les IST et acceptent des financements pour des programmes de prévention du VIH auprès des HSH, et de l’autre maintiennent dans le code pénal un article contraire aux obligations du Sénégal en matière de droit international ». Signer la pétition. Illustration: DR.

commentaires

Pour continuer la lecture...