Manifestation à Athènes pour la « validité » des mariages homosexuels

Le procès pour l’interdiction des deux mariages célébrés en juin aura lieu cette semaine.

Plusieurs dizaines de personnes ont manifesté lundi dans le centre d’Athènes pour la légalité des mariages homosexuels, avant un procès en annulation des deux premières unions gays célébrées en Grèce en juin (lire Quotidien du 3 juin). « Les mariages sont valides », proclamait la banderole centrale aux couleurs arc-en-ciel déployée par les manifestants devant le parlement. Le mot d’ordre du rassemblement de militants gays et de sympathisants a été lancé sur la blogosphère grecque. Le procès des deux mariages célébrés par le maire de l’île de Tilos est prévu jeudi sur l’île proche de Rhodes. Il fait suite à une intervention du procureur local qui a demandé que ces unions soient déclarées nulles et illégales au motif que la notion de mariage aux termes de la loi grecque renvoie à une union hétérosexuelle. Les deux couples, lesbien et gay, ainsi que le maire, invoquent eux le fait que la loi sur le mariage civil, adoptée en 1982, ne précise pas que cette union doit être contractée entre deux personnes de sexe opposé. Les militants gays et lesbiennes grecs s’affirment prêts à batailler si nécessaire jusque devant la Cour européenne des droits de l’Homme sur cette affaire, dans un pays où ils restent victimes de nombreux préjugés et discriminations. Photo: DR.

commentaires

Pour continuer la lecture...