Grande-Bretagne : Des homosexuels pourraient concevoir des enfants sans l'aide d'une femme

Des couples d’homosexuels masculins pourraient être en mesure de concevoir des enfants sans avoir recours à une femme en utilisant les techniques mises au point par les scientifiques qui ont cloné Dolly la brebis, affirme un expert britannique cité lundi 25 septembre dans le Times. Le docteur Calum MacKellar, professeur de bioéthique et de biochimie à l’université d’Edimbourg (Ecosse), estime que la recherche sur les procédures de clonage pour réduire l’infertilité pourrait permettre la mise au point d’une technique qui permettrait à un couple d’hommes d’avoir un enfant à partir de leurs deux ADN, et sans l’intervention d’un troisième, celui d’une mère. Selon le professeur, qui préside l’organisation de recherche européenne de bioéthique (European Bioethical Research charity), la technique de remplacement nucléaire d’une cellule utilisée pour créer Dolly, la brebis clonée, pourrait être développée pour créer « des oeufs masculins », qui pourraient ensuite être fertilisés par le sperme de l’un des deux partenaires, rapporte le Times. Ces « oeufs » seraient fabriqués en retirant le noyau d’un oeuf donneur, et en le remplaçant avec le noyau d’une cellule du sperme de l’un des membres du couple. Ce nouvel oeuf, qui aurait alors un ADN masculin, pourrait ensuite être fertilisé in-vitro par le sperme de l’autre partenaire, et produire un embryon avec deux pères génétiques. L’embryon serait alors implanté dans l’utérus d’une mère porteuse, rapporte le Times.

commentaires

Pour continuer la lecture...